L'établissement

 

L'EBSE a ouvert ses portes en septembre 2018 dans les locaux de l’ancienne école du village d’Aloxe-Corton, redonnant vie à ces lieux fermés 2 ans auparavant.

 

Elle dispense un programme d’instruction scolaire pour tous les niveaux de primaire, de la maternelle au Cours Moyen 2. Son programme respecte les progressions requises par l’Education Nationale tout en veillant à instruire dans un climat bienveillant et exigeant, avec de petits effectifs et une pédagogie à l’écoute des élèves, selon leur rythme, leur mode d’apprentissage et leurs talents. L’enfant est ainsi placé au cœur de l’enseignement pour qu’il puisse donner le meilleur de lui-même.

 

 

La pédagogie scolaire
 
L’Ecole Bourguignonne de la Sainte Enfance (EBSE) propose un programme d’instruction scolaire allant de la Maternelle au Cours Moyen 2. Son programme permet d’accéder, dès le plus jeune âge et dans des conditions privilégiées, à des connaissances et un savoir respectant une vision intégrale de l’élève.
 
La création de l’école a été motivée par le constat de problèmes fréquemment rencontrés aujourd’hui dans l’apprentissage de la lecture, de l’écriture ou du calcul (dyslexie, dyscalculie, dysorthographie...) 1 français sur 10 est « en difficulté de lecture » et 1 sur 20 en situation d'illettrisme selon un rapport du Ministère de l’Education de 2019.
 
Afin d'éviter les écueils d'un enseignement devenu souvent trop intuitif et global, l’EBSE souhaite offrir une  formation complète, plaçant l’enfant au cœur de l’enseignement en s'appuyant notamment sur la pédagogie de la parole développée par des experts comme Elisabeth Nuyts. 
 
Cette pédagogie permet de développer l'autonomie de l'enfant et de respecter le cheminement de sa pensée consciente par la parole. En laissant la possibilité aux élèves de formuler à haute voix ce qu’ils apprennent, ils accèdent bien plus vite "à la compréhension fine d'un message entendu ou lu, à la mémoire à long terme, à l'orthographe, aux mathématiques et à la conscience de soi et des autres". 

Les enseignants de l'EBSE sont formés à cette pédagogie.


Les méthodes

 

La transmission du savoir se fait par des méthodes classiques et traditionnelles impliquant un travail personnel de chaque enfant en classe et à la maison, l’apprentissage intelligent des leçons (pas de « par cœur » pour le « par cœur » mais comme aboutissement d’une leçon bien comprise), la réflexion, la mémoire et l’imagination, le soin et la rigueur, tant dans le fond que dans la forme (tenue des cahiers, entretien et respect du matériel, ...).

L’élève apprend à donner le meilleur de lui-même et de ses talents, invité à se dépasser et à trouver sa motivation dans la recherche du Vrai, du Beau et du Bien.

Français et étude de la langue :

⦁    Lecture : méthode syllabique traditionnelle. L'enfant a besoin de lire à voix haute pour comprendre ce qu'il lit et utiliser toutes ses fonctions cognitives qui lui permettront de mieux mémoriser, de mieux s'exprimer oralement et par écrit.
⦁    Ecriture : apprentissage de la copie graphique des lettres cursives qui permettent à l'enfant de connecter sa main à son cerveau, utilisation du crayon de papier et de la plume si nécessaire, dictées régulières, relecture et analyses, correction individuelle expliquée, rédaction hebdomadaire.
⦁    Grammaire, orthographe, conjugaison : apprentissage conscient (repères dans le temps et dans l'espace), structuré, régulier et surtout progressif avec exercices d’application systématiques et analyse grammaticale poussée.
⦁    Poésies : apprentissage régulier et par cœur. NB : l'apprentissage "par cœur" n'est pas un but en soi mais peut être utilisé comme moyen d'intégrer le contenu des textes étudiés, à condition que l'enfant ait appris avant à prendre conscience de ce qu'il lit et à le comprendre à l'aide de questions d'analyse ou de repérage dans le temps et l'espace.
⦁    Culture : lectures suivies des auteurs de la littérature française, culture générale, historique et artistique.
 
Mathématiques :
L’apprentissage se fait progressivement, selon la ‘’méthode de Singapour’’ basée sur la logique, l’analyse et le raisonnement (résolution de problèmes), le calcul mental, les exercices de conversion, la géométrie (soin et précision des tracés), l’apprentissage des tables d’addition et de multiplication.
Plusieurs objets/outils sont utilisés pour manipuler, observer, comprendre dans le concret.
 
Histoire et géographie :
Les cours portent sur l’histoire de France et sont enseignés de manière chronologique afin de permettre à l’enfant de se situer dans le temps et de réaliser l'héritage des générations passées. L’intégration de ces connaissances passe notamment par l’apprentissage des dates et des noms qui forgent la base de notre histoire.
En géographie, l’élève apprend à restituer sur des cartes de France précises et soignées le relief, les fleuves, les villes, les côtes et les pays frontaliers, puis ces connaissances s’étendent à l’Europe et aux différents continents.
 
Sciences :
L’élève étudie les mondes du vivant et du non-vivant qui nous entourent grâce à l’observation (vue) et l’expérimentation concrète du réel (toucher, ouïe, odorat, goût) et l’apprentissage d’un vocabulaire juste et technique. Dès que cela est possible, ces études se font directement dans la nature.
Quelques projets déjà réalisés: élevage de phasmes, étude de chenilles qui deviennent papillons, soin de 3 cailles et d'un lapin, potager et plantations diverses...

 
Musique :
Une formation hebdomadaire musicale (chant, solfège, instruments) est transmise par un intervenant bénévole, qui est professeur agrégé. En effet, l'harmonie et le sens du Beau peuvent être transmis de façon particulièrement efficace et motivante par le chant et la musique. Des études scientifiques ont prouvé que cela contribue à l’acquisition de la lecture et de la mémorisation, ainsi que de la culture générale de façon structurante et ludique.
 
Activités sportives :
Un après-midi par semaine est prévu pour donner des activités sportives. Le sport contribue à faire découvrir aux enfants leurs capacités physiques et les motive à faire croître des valeurs et des vertus humaines telles que le courage, la persévérance ou le travail d'équipe. La recherche de cet équilibre contribue largement à la concentration et à la qualité de l’apprentissage.

Anglais :
Il est devenu nécessaire d’avoir des bases d’anglais au primaire. Un bénévole-enseignant est chargé de donner cette formation dans la lignée pédagogique choisie avec un accent donné à la compréhension orale. 

 
Les méthodes d’apprentissage sont variées et rigoureuses de façon à ce que chaque enfant puisse comprendre et apprendre de façon adaptée à sa perception intuitive (mode cognitif auditif, visuel ou kinesthésique) et à ses talents. Cela n’est possible qu’en conservant un effectif raisonnable d’élèves par classes.  Par exemple, sont utilisées les méthodes Jean qui rit, Montessori, ou encore les livres de la Librairie des Ecoles.  La mise à jour régulière des connaissances pédagogiques par le corps professoral et leur qualification permet de garantir de donner le meilleur pour les élèves.

 

En plus des matières habituelles, une place spéciale est donnée à la musique et à des espaces de créativité/arts (table de l’écrivain, dessin, ateliers manuels, espace géographie…) pour donner l’opportunité de se détendre et de se reconcentrer. Les « petits Coursons » ont déjà pu aussi bénéficier des talents et des compétences de plusieurs intervenants bénévoles : musique 1h par semaine, peinture, poterie, sport (tennis), couture, cours sur les règles de sécurité, d’hygiène et de tri, exploration de la nature…

 

Le temps principal de travail se déroule dans la matinée pour favoriser les efforts de concentration des élèves et faciliter ainsi l’intégration des connaissances. 
 
La progression des élèves est elle aussi adaptée à chaque enfant qui peut être amené à avancer différemment. Il est important de ne pas presser un apprentissage avant d’être certain que l’élève a acquis solidement les bases. Cela lui permettra d'aller beaucoup plus vite plus tard. Des évaluations en continu au fur et à mesure des acquis et une évaluation générale de fin de cycle sont effectués afin de valider l’acquisition du socle commun de connaissances et permettre une réintégration aisée dans n’importe quel établissement.

 

L'esprit
 
L'attention est portée sur l'importance de permettre à chaque enfant, quelque soit son origine, sa religion ou son éducation, de s'épanouir et de trouver sa place.

Les enseignants ont à coeur de se former, à l'école de Saint Jean Bosco, à aimer chaque élève comme il est et à rechercher ce qu'il y a de meilleur en lui.

Le catéchisme et des cours d’éducation civique et morale sont dispensés chaque semaine. Ils donnent aux élèves les bases d’une culture éthique et religieuse, dans le respect de la loi naturelle, de notre histoire et de nos racines judéo-chrétiennes. Les religieuses Carmélites apostoliques du Sanctuaire de l'Enfant Jésus à Beaune assurent le catéchisme et animent les messes et les moments importants de l’année liturgique. Chaque mois, les enseignants, avec le soutien des religieuses, font découvrir aux enfants une vertu et des moyens de l’exercer de façon positive et pratique. En entrant dans l'école, l'élève accepte de participer à ces enseignements sans pour autant être jugé ou contraint à y adhérer.  

 

L’école s’inscrit aussi dans une perspective de développement durable en éveillant les élèves à ne pas gaspiller ni abîmer leurs affaires ou encore à entrer en concurrence les uns avec les autres. Le port de la blouse uniforme les aide à cela. Le mobilier et les fournitures sont issus de la récupération et réduits au minimum utile. L'usage de photocopies est très restreint


Des initiatives caritatives et responsables sont régulièrement entreprises pendant toute l’année, en particulier dans le village, afin de créer du lien et éveiller un esprit de bienveillance et d’ouverture aux autres.


Quelques exemples de ces initiatives: invitation des villageois à des concerts/spectacles de l'école, confection de sablés pour le Secours Catholique, lettres à des personnes isolées en maison de retraite...

De plus, depuis 2021, l'EBSE a décidé d'approfondir sa dimension caritative en instituant un jumelage avec une école dans le besoin. Il s'agit de créer des liens avec un autre pays pour ouvrir les élèves au monde extérieur et à d'autres cultures, mais surtout, contribuer par ces échanges et des aides concrètes (appel à dons) à apporter un soutien à notre mesure et éveiller le désir de se tourner vers plus pauvre que soi. L'Ecole des Filles de la Charité-Achrafieh au Liban (Beyrouth) est ainsi jumelée avec l'EBSE depuis décembre 2021.

« Mettez-vous à mon école »

C'est la devise choisie pour nos élèves. Ces derniers apprennent les vertus, à l’école du Petit Enfant Jésus, pour les aider à s’épanouir sous un regard bienveillant et juste. Chaque mois, une vertu est expliquée et affichée dans l'école. L'exemple d'un saint est proposé pour donner envie à l'enfant d'exercer cette vertu, toujours dans un esprit très simple et enthousiasmant.